Vous êtes ici : Accueil > Non renseigné > Non renseigné

Non renseigné

Le Contrat Territoire Lecture

2012-2014 : Entre l’Etat et la Ville de Chevilly-Larue

Une politique de lecture publique pour lutter contre les inégalités

  • La ville de Chevilly-Larue mène une politique culturelle ambitieuse, originale et porteuse d’une identité forte, à laquelle participe notamment La Maison du conte.
  • Consciente de son retard en matière de lecture publique, elle s’est dotée en juin 2007 d’une nouvelle bibliothèque-médiathèque. La ville de Chevilly-Larue a ainsi fait porter l’une de ses priorités sur la lecture, pratique culturelle fondamentale et moyen privilégié de démocratisation culturelle, d'appropriation du savoir et de plein exercice de la citoyenneté. Elle a également souhaité que ses services soient gratuits pour diversifier et élargir ses publics (notamment les publics peu familiers des bibliothèques).
  • L’objectif du contrat-territoire-lecture est de donner à chaque enfant dès le plus jeune âge, à chaque jeune du quartier Sorbiers-Saussaie, les mêmes chances de réussite scolaire et d’épanouissement personnel, en renforçant les liens entre les familles et les professionnels de l’enfance et de la jeunesse sur ce quartier, en partenariat avec la communauté éducative.

Télécharger le Contrat Territoire Lecture

Visite de la ministre de la Culture : la fierté d’être chevillais!

Historique visite ! En unissant leurs signatures jeudi 18 octobre, le maire et la ministre s’engagent durant 3 ans pour le livre et la lecture dans la ville ! La bouillonnante médiathèque Boris Vian ouvre la page d’une nouvelle aventure humaine et livresque. Hors-les-murs, cette fois. Avec le SMJ, le club espoir, dans les quartiers...

La médiathèque Boris Vian, théâtre de la signature officielle

« Les spécialistes, ce sont souvent des amateurs au joli sens du terme : celui qui aime… ». Cet adage de Boris Vian, résume les mots d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et Christian Hervy, Maire de Chevilly-Larue, aux prémices de la signature officielle.
Ceux qui aiment le « livre », croient en ses vertus émancipatrices et éducatives, s’unissent pour en ouvrir l’accès, par le Contrat-Territoire-Lecture.

  • « Le livre est aussi une affaire de goût et d’appétit. » révèle le Maire. Il rappelle la nécessité d’offrir ce plaisir à tous, dès la petite enfance. « Chaque enfant peut réussir à condition que les moyens lui soient donnés. »
  • « Il y a urgence sur l’accès au livre. La priorité donnée au livre dans le Projet Educatif Local de Chevilly-Larue est la même que celle je porte dans la politique ministérielle. »

Animés par une cause commune, la Ministre et le Maire ont exprimé leurs convictions profondes :

  • Le livre est la porte d’entrée de la connaissance. [Christian Hervy en rappelle le caractère universel « Pour être un homme accompli, il faut avoir fait pousser un arbre et lu un livre », proverbe mexicain]
  • L’accès au livre et à la lecture participe combat pour l’égalité des chances et la réussite scolaire de tous les enfants.
  • La pratique de la lecture passe par le plaisir de goûter les livres, dès le plus jeune âge, pour un jour peut-être nourrir l’envie de les dévorer.

Le Contrat-Territoire-Lecture permettra d’accompagner le développement des pratiques de la lecture dans les quartiers, auprès des enfants et jeunes, grâce au concours financier de la ville de Chevilly-Larue et du ministère de la Culture.

La Maison du Conte, première escale de la ministre

Qui dit « lecture publique » à Chevilly-Larue ne saurait taire son attachement à « l’oralité ». Dès son entrée à Chevilly-Larue, le Maire a choisi d’accueillir la Ministre, au milieu des artistes, à la Maison du Conte : l’un des 4 pôles nationaux dédiés à cette discipline. Par une improvisation collective autour de « Barbe bleue », Abbi Patrix et les conteurs des Labos, ont clamé l’histoire locale : Chevilly-Larue était déjà cité légendaire du conte avant de devenir « territoire de lecture ».

Pour que le public le savoure davantage, le Maire a défendu le projet d’extension de la Maison du Conte : une salle des 80 places, dont la réalisation est soumise au soutien financier du ministère de la Culture, « pour que vive et se développe le conte et sa maison ».

Contrat-Territoire-Lecture : l'avis des jeunes !

"C'est bien de signer un contrat pour permettre aux enfants de se cultiver. C'est généreux notamment pour ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter des livres.
La médiathèque, j'y viens tous les mois : pour préparer un exposé, pour lire des romans policiers. On peut y travailler, c'est calme et agréable!"

Une jeune lectrice de 14 ans.

La synthèse du Contrat Territoire Lecture

Le Contrat Territoire Lecture signé

 

Dossier de presse :

Malles et expositions

PRESENTATION

Plusieurs documents (Livres, CD, DVD, revues, dossiers, livres d'artistes) sont regroupés dans des malles thématiques sur le conte.

A ce jour elles sont au nombre de 4 : cyle 1, cycle 2, cycle 3 et Petit Chaperon Rouge.

Mais aussi deux expositions accompagnées de malle de documents sont disponibles : Blanche-Neige et Des Histoires sur le bout des doigts (Comptines et jeux de doigts).

 

LES MALLES THEMATIQUES

4 malles thématiques sont disponibles à ce jour :

3 malles autour du conte par cycle scolaires : vous y trouverez divers documents (livres, CD, dossiers pédagogiques) pour parcourir le monde des contes : des contes traditionnels, par pays, par genre, pour découvrir des illustrations diverses et variées.

Malle "Le Petit Chaperon Rouge" : tout ce que vous voulez savoir sur ce conte traditionnel (livres, dossier pédagogique, études sur ce conte) mais aussi toutes ses versions à travers le monde et ses détournements.

 

LES EXPOSITIONS

  • BLANCHE-NEIGE

Réalisée dans le cadre du fonds départemental « Bibliothème94 Conte », l’exposition « A.T. 709 : les 3 malles de Blanche-Neige » composée de trois grandes malles en bois est accompagnée d'une malle de documents et d'une bibliographie.

Cette bibliographie a été réalisée dans le cadre du projet « Blanche-Neige »  réunissant  La Maison du Conte, Le Théâtre André Malraux et La Médiathèque Boris Vian, chacun apportant sa pierre à l’édifice pour réenchanter cet incontournable classique du conte. Réalisée avec le concours de Praline Gay-Para et de Céline Murcier, elle comprend : un article de Praline Gay Para « Blanche Neige et ses sœurs » et le texte de 3 versions du conte (version de Grimm, du Niger et du Liban ; une sélection de plus de 40 versions du conte ; une sélection d’albums….. A lire via le lien ci-dessous :

 

 
  • COMPTINES ET JEUX DE DOIGTS
Réalisée dans le cadre du projet "Des histoires sur le bout des doigts (cf rubrique : projet Comptines), cette malle-exposition regroupe des documents sur le sujet (livres, CD, DVD, livres-CDs) mais aussi des tabliers de comptines, un arbre à comptines et jeux de doigts pour offrir et échanger ce répertoire oral des tout-petits, un panier avec des objets pour jouer autour de ce thème et bien d'autres choses encore. 

 

Projet comptines...

Des histoires sur me bout des doigts !

Depuis plusieurs années déjà, à Chevilly-Larue, les tout-petits ont les oreillles qui papillonnent, les mains qui s'écarquillent, les pieds qui dansent : à la Maison du Conte comme à la Médiathèque Boris Vian, chacun s'active à partager, à transmettre, le répertoire destiné aux enfants de 0 à 6 ans.

Pour aller encore plus loin sur ce chemin, elles ont imaginé un nouveau projet intitulé "Des histoires sur le bout des doigts".

Au menu : comptines, jeux de doigts, randonnées et contes ont été échangés et mis en commun à la Médiathèque, dans les crèches et PMI, dans les écoles maternelles, à la Maison  Pour Tous, au Foyer des Anciens...

Télécharger le projet : "Des histoires sur le bout des doigts"

Ce projet réalisé sur 2 années a été suivi par le Conseil Général du Val de Marne. Il a mis à notre disposition leur service communication afin de réaliser un petit film documentaire retraçant cette belle histoire, que vous pouvez emprunter à la Médiathèque.

Un recueil reprenant tout le collectage effectué durant cette période a été édité, distribué dans toutes les structures Petites Enfance et Ecoles Maternelles du département grâce à la subvention du CG94 à travers le fond départemental Contes. Ce répertoire peut aussi être emprunté à la Médiathèque.

 

COCORICO (jeu de doigts)

Cocorico est tombé dans l'eau
(Montrer le  pouce)

Celui-ci l'a rattrapé
(Montrer l'index)

Celui-ci l'a mis a séché
(Montrer le majeur)

Celui-ci l'a mis au lit
(Montrer l'annulaire)

Et Celui-là a couru, couru et a tout raconté
(Montrer l'auriculaire, le faire courir jusqu'à l'intérieur de l'oreille)

Recherche

L’accès à la recherche se fait pour l’instant à partir du portail. Il faut passer par le CATALOGUE dans la colonne de gauche.

La recherche sur le fonds départemental Contes peut se faire par :

  • Titre  de contes : vous obtiendrez aussi les variantes (contes détournés, adaptations théâtrales…)
  • Auteur
  • Sujet : taper en recherche sujet :
  1. Contes et adjectif de nationalité, de région, ethnique ou de langue.
    Ex : Contes africains ou Contes peuls
  2. Légendes et adjectif ethnique ou de religion. Vous pouvez aussi recherche au nom du personnage.
    Ex : Légendes indiennes, Légendes bouddhiques, Arthur (roi)
  3. Fables et adjectif de nationalité, de région, ethnique ou de langue.
    Ex : Fables africaines
  4. Epopées renvoi à Poésie épique et adjectif de nationalité, de région, ethnique ou de langue.
    Ex : Poésie épique brésilienne, Poésie épique médiéval
  5. Pour des recherches thématiques ex : loup ou sorcière
    Vous taper en recherche Titre et Sujet : Loup et contes
    Si vous ne voulez qu’un recueil de contes sur le sujet faites une recherche sujet.
  6. Pour les randonnées (contes à structure répétitive et cumulative)
    Ex : Roule galette voir à : Contes de randonnée
  • Centre d’intérêt : à partir du centre d’intérêt "Contes" développer l’arborescence.

C0 - Etudes sur le conte
C1 - Anthologies et Recueils thématiques 
C2 - Collecteurs
C3 - Europe
C4 - Europe de l’Est / Europe Orientale (Vous y trouverez les contes juifs)
C5 - France
C6 - Afrique subsaharienne
C7 - Maghreb
C8 - Asie
C9 - Proche et Moyen Orient
C10 - Amérique du Nord
C11 - Amérique Latine et les Caraïbes
C12 - Océanie
C13 - Grand Nord et islandais
C14 - Contes médiévaux
C15 - Contes mythologiques
C16 - Epopées et Textes fondateurs
C17 - Contes détournés
C18 - Spectacles de conteurs

Et aussi sur la base de données BiblioRécits disponible uniquement à la Médiathèque.

Bibliothème 94

LES BIBLIOTHEMES 94

Les BIBLIOTHEMES 94, c’est plus de 80.000 livres, mais aussi des CD, des DVD, des CD-ROM, des partitions etc… répartis en 14 fonds thématiques dans 14 bibliothèques du département. Accessibles gratuitement aux Val-de-Marnais ces fonds sont financés par le Conseil Général avec le soutien du Centre National du Livre. Tous ces documents sont consultables en ligne à partir du portail Lecture publique en Val de Marne ou des portails des différentes bibliothèques.

http://www.lecturepublique94.net/

 

LE BIBLIOTHEME 94 CONTE

  • Le conte est un genre littéraire à part entière

Le conte est un genre littéraire à part entière, mais c’est aussi plus que cela : il existe une force extraordinaire dans les récits transmis oralement depuis des siècles. Aujourd’hui encore, les contes sont essentiels.
Ils portent en eux l’ouverture aux autres cultures, l’apprentissage de la tolérance. Ils s’adressent à tous les âges et favorisent la transmission entre les générations.
Partout, dans les salles de spectacle, les festivals, les médiathèques, les écoles…, les artistes de cette discipline proposent de nombreuses formes originales et audacieuses.

Le Conseil général a décidé lors de sa séance du 13 octobre 2008, la création d’un nouveau fonds départemental consacré au conte. Il devient le 14ème « BIBLIOTHEME94». Il est accessible gratuitement à tous les habitants du Val de Marne.

La Ville de Chevilly-Larue a contribué depuis plus de 15 ans au renouveau du conte avec l’ouverture de La Maison du conte.

La place du conte s’en  trouve renforcée avec la création d’une nouvelle bibliothèque-médiathèque Boris Vian : développement de son fonds conte, renforcement de sa coopération avec La Maison du conte.
L’emplacement de ce fonds conte à l’entrée de la Médiathèque, le choix du mobilier original et conçu sur mesure ainsi que la signalétique mettent particulièrement en valeur cet espace dont la couleur est rouge.

Une des missions des bibliothèques-médiathèques est de « soutenir la tradition orale » (Manifeste de l’Unesco).
Les bibliothèques sont des lieux vivants. Ce qu’apporte le conte, c’est le livre en chair et en os. C’est le livre qui devient le support d’une parole vivante. Le conte a toujours été raconté. Les bibliothécaires ont, entre autres, pour rôle de parler des origines des histoires. Aujourd’hui, la plupart d’entre elles viennent des livres.

Raconter, c’est aussi créer le désir de lire, c’est faciliter l’accès à la lecture, donner le goût de jouer avec la langue, faire apprécier les richesses d’un patrimoine universel.

  • Les objectifs du bibliothème conte (en cours d'élaboration) :
  1. L’enrichissement du fonds conte constitué de livres, revues, CD, DVD, CDROM avec l’aide précieuse de Praline Gay-Para.
    - Constitution d’un fonds de référence. Il viendra en complément avec le fonds conte de la Maison du conte (consultation sur place). La consultation de ces fonds est accessible sur le portail Web de la médiathèque.
    - Constitution de malles thématiques à disposition des bibliothèques et des établissements scolaires du département.
  2. Des propositions artistiques de conteurs en partenariat avec La Maison du Conte sur le territoire du département (résidence de conteurs, spectacles, actions culturelles...).
  3. La mise en place d’un projet de formation assuré par La Maison du conte en direction des bibliothécaires et des enseignants.
  4. La mise en place de correspondants bibliothèque : espace de rencontres, d’échanges, de réflexions autour de la place de l’oralité dans les bibliothèques-médiathèques.
  5. Organisation une fois par an d’une journée de formation sur la place de l’oralité dans les bibliothèques-médiathèques en partenariat avec Vamédia (association des bibliothécaires du Val de Marne).
  • Le fonds

En cours d'élaboration

Médiathèque Boris Vian
Responsable du fonds départemental : Valérie Berton / Danielle Frélaut
 
 
LA MAISON DU CONTE

Aujourd’hui, La Maison du Conte, codirigée par Michel Jolivet et Abbi Patrix, se consacre avec passion à l’art du conteur à travers plusieurs missions :

  • Les Labos, espaces de recherche, de création et de transmission destinés à de jeunes conteurs dans une démarche résolument collective, contemporaine et pluridisciplinaire.
  • Les résidences de création, qui privilégient les artistes proposant un projet exigeant impliquant une relation à un territoire.
  • L’accueil de spectacles de conte pour adultes, enfants et famille, en relation avec le centre culturel de Chevilly-Larue, en partenariat avec d’autres lieux de la ville, du département et de la région Ile-de-France.
  • La transmission des fondamentaux de l’art du conteur à destination des amateurs, des professionnels de la petite enfance, des bibliothécaires ou des enseignants, à travers des ateliers, des stages, des master-classes.
  • Des projets de collectage, des projets de territoire menés en partenariat avec des partenaires institutionnels, culturels et socio-culturels.
  • Le développement et l’animation du fonds départemental conte en partenariat avec la Médiathèque de Chevilly-Larue.
maison du conte
 
La Maison du Conte - 8 rue Albert Thuret – 94 550 Chevilly-Larue

01 49 08 50 85 – informations@lamaisonduconte.com http://www.lamaisonduconte.com

HAÏTI A L'HONNEUR

JUDE JOSEPH

« D’origine haïtienne, j’ai grandi auprès des vielles personnes du village qui tous les soirs racontaient des contes et des légendes. Arrivé en France, plus tard, j’ai découvert la richesse de cette tradition et de ces contes dans une société moderne. Aujourd’hui, j’écris mes propres histoires, inspirées d’anecdotes et de faits de notre société, que je raconte avec passion aux oreilles des enfants et adultes… »

Jude Joseph, sans même s’en rendre compte, a appris à raconter très tôt : « Notre cour était grande, elle était commune à quatre maisons et nous avions l’habitude de nous y retrouver pour écouter ou raconter des histoires. Dans mon village, il n’y avait pas de distraction, pas de cinéma, alors on se racontait des histoires pour passer le temps. Enfants, dès qu’un de nous entendait une nouvelle histoire, il venait la raconter aux autres sous le cocotier de la cour. »

C’est bien plus tard, après quelque années vécues en France qu’il s’est souvenu des contes de son enfance : « Je les ai racontés aux enfants, aux amis… et ils m’en demandaient d’autres.

Jude partage avec vous, la richesse des proverbes  et des chants  haïtiens autour desquels il vous concocte un conte, une histoire à dormir debout. Malheureusement, vous ne pouvez pas dormir longtemps car il chante.
Jude conte et chante en créole et en français, pour tous les publics des histoires surgies de son enfance, (des bouches et des livres pour les contes étrangers), des histoires inspirées par sa vie en Haïti comme en France, des histoires glanées ça et là. Il écrit les contes qu’il crée, il raconte aussi des contes du monde, le conte n’ayant pas besoin de visas pour être transporté, il le raconte où le conte le  souhaite quelque soit son origine. Pour lui, littérature et oralité sont liées.

Les infos du jour

LA MAISON DE L'OGRE

Une rencontre avec tous ceux qui se sont fait dévorer et croquer par l’ogre : le petit chaperon rouge, les petits cochons, la chèvre de Monsieur Seguin, ...

On entre dans l’estomac de l’ogre et on raconte des histoires, on tremble de peur ou de rire. Le climat est un peu inquiétant… mais on en réchappe finalement indemne !

Une adaptation de “La Maison des ogres” réalisée dans le cadre de l’exposition “Clac Clac” présentée au salon du livre de jeunesse en 2008 et qui traverse l’univers de Joëlle Jolivet, auteure-illustratrice, sur le thème de la dévoration.

Visite de l’exposition et histoires tous les mercredis à 10h30, 14h30, 16h et tous les samedis à 16h.

Joëlle JOLIVET

« De sa main gauche, Joëlle Jolivet a toujours dessiné, puis peint et gravé. De sa main droite, elle écrit et épluche les pommes de terre ».
Après des études de graphisme aux Arts appliqués de Paris, elle s’intéresse à la lithographie, ce qui l’a conduit à la gravure sur linoléum son principal moyen d’expression aujourd’hui.
Elle a publié de nombreux albums pour la jeunesse, illustré des couvertures de romans et travaille régulièrement pour la presse et la publicité.

 

Syndiquer le contenu